Foire aux questions :

Tout le monde est-il hypnotisable ?

Oui ! car nous le faisons naturellement et plusieurs fois par jour. Il ne faut pas s'imaginer, comme ce qui est véhiculé par les médias, qu'il s'agit d'un état magique ou sensationnel! 

Est-ce que je ferai n'importe quoi ?

L'hypnose thérapeutique n'est pas l'hypnose de spectacle ! Vous serez toujours aux commandes, je ne ferai que vous guider. Il n'y a pas de perte de contrôle, au contraire, vous apprenez à mieux contrôler l'inconscient. Il n'y a rien de magique non plus votre volonté fait partie du processus, vous êtes acteur de votre thérapie.

Comment vais-je me sentir ? 

Une partie de soi est consciente de ce qui passe, mais laisse la place à une autre, le subconscient, le siège de nos émotions et de l'imaginaire. C'est cette dernière qui permet la transformation recherchée. 

Est-ce que je dors ? 

Non, c'est un état entre veille et sommeil, comme quand on est dans la lune ou absorbé par la télé. On garde donc, la plupart du temps, le souvenir de ce qui s'est passé durant la séance. 

Est-ce que je peux ne pas me réveiller ? 

Non, quoiqu'il arrive, vous pouvez décider à tout moment de sortir de cet état d'hypnose, l'hypnothérapie est une démarche volontaire.

La profondeur de l'état d'hypnose est-elle un gage d'efficacité ?

Non, on obtient de très bons résultats même en transe légère.  

Est-ce que les séances d'hypnose sont remboursées par la sécurité sociale ? 

Pas encore, mais certaines mutuelles prennent en charge quelques séances.

Combien faut-il prévoir de séances ? 

Suivant les cas, une à quatre séances peuvent être nécessaire pour gérer un problème. L'hypnose est une thérapie brève qui peut être une alternative ou un complément aux thérapies au long cours. Toutefois, il me semble intéressant de traiter la cause d'un symptôme (qui n'est que la manifestation d'un problème intérieur) plutôt que de prendre en charge juste le symptôme, avec le risque qu'il réapparaisse dans le temps ou qu'un autre prenne sa place. C'est dans ce sens que je préfère le terme de thérapie durable.

Comment me sentirai-je après la séance ? 

Le travail de l'inconscient peut demander beaucoup d'énergie et engendrer une certaine fatigue, et induire un état de relaxation profonde qui se prolonge après la séance. Je conseille donc de ne pas prévoir d'activité intense immédiatement après. 

Comment se déroule une séance?

Cela dépend s'il s'agit de la première ou non. Lors de la première, nous débutons par un dialogue sur ce que le patient attend de sa thérapie, sur ses a priori de l'hypnose puis je m'intéresse à la vie de la personne. Ensuite ou conjointement, je met en place des techniques de soin.

Lors des rendez-vous suivants, nous commençons par une analyse des résultats de la séance précédente avant de continuer par d'autres techniques de soin.

Comment se passe les séances pour mon enfant (ou adolescent) ?

Comme pour une séance adulte (cf question précédente), nous commençons par la mise en place d'un objectif en accord avec l'enfant (ou adolescent) en prenant en compte l'avis du parent, puis nous effectuons ensemble un retour sur la vie de l'enfant. Ensuite, je demande au parent de nous laisser, s'en suit alors une discussion avec l'enfant et un travail ensemble.

La séance étant faite avec l'enfant, je communique très peu sur la séance avec le parent, le secret professionnel est de mise là encore. Je laisse à l'enfant (ou adolescent), le choix de raconter ou non ce qu'il souhaite.

Il est parfois nécessaire de prévoir une séance avec les parents également, car le lien entre enfant et parents peut entrer en jeu dans la réussite de la thérapie.

Vais-je arrêter de fumer en 2 séances ?

Oui si vous êtes profondément prêt ! Pour vous débarrasser d'une dépendance, il faut que la personne soit réellement volontaire et motivée. Non, l'hypnose n'est pas magique ! Dans de nombreux cas, le patient désire arrêter, mais il n'est pas prêt à le faire car son addiction lui est encore utile pour x raison, comme gérer son stress par exemple. Il faudra donc opérer un vrai travail sur soi en amont, pour pouvoir arrêter en douceur et sans compensation. Encore faut-il que le patient l'accepte.

Vais-je faire un régime avec l'hypnose ?

Non, l'hypnose n'est pas un régime. Le problème du surpoids (hors cause médicale), n'est souvent pas seulement un problème diététique (d'ailleurs les patients ont à leur actif de nombreux régimes inefficaces), mais plus un symptôme de mal-être, une façon de gérer celui-ci. Pour perdre du poids, nous travaillons donc sur plusieurs tableaux, le mal-être et les mécanismes associés, les habitudes de vies héréditaires ou non...

L'hypnose est-elle efficace sur une longue durée ?

Oui, si on travaille sur la cause d'un symptôme et non sur le symptôme uniquement. Par exemple, si un patient vient pour gérer un stress lié à un événement à venir (un examen), il est possible qu'il ait besoin de traiter un autre stress suivant (le prochain examen), s'il n'a pas souhaité travailler sur sa gestion du stress en général et de manière profonde. Néanmoins, dans la plupart des cas, une fois la cause inconsciente du problème résolue, le problème disparaît définitivement.

Il arrive souvent, lorsqu'on débute une thérapie ou un travail de connaissance de soi, qu'on commence par un problème majeur qui occulte d'autres soucis moindres. Prenons l'exemple d'une forêt :  lorsqu'on coupe l'arbre principal (le problème majeur) ramifié à d'autres plus petits, beaucoup de place est dégagée permettant de mieux respirer, de se sentir mieux. Cela ouvre aussi la voie à d'autres petits arbres problèmes, déjà présents mais cachés par le souci principal, sur lesquels nous pouvons ou non, ressentir le besoin de nous pencher ! 

D'où l'idée, encore une fois, de thérapie durable.